L'Institut Philippe-Pinel révise son plan de transformation

14 novembre 2018

L’Institut Philippe-Pinel a entendu la demande de la ministre et s’affaire présentement à revoir son plan de transformation qui menait à l’abolition de 37 équivalents temps complet sociothérapeutes. L’Institut sursoit à l’application de cette partie du plan.

La révision de ce plan se fera en étroite collaboration avec les comités concernés et les syndicats. La recherche des conditions nécessaires pour en favoriser le déploiement sera au cœur des préoccupations, et ce, dans le but que les équipes, les médecins, les professionnels, les gestionnaires s’approprient le projet, y adhèrent et y contribuent. 

Ce projet s’inspire des meilleures pratiques ainsi que sur le Plan d’action en santé mentale 2015-2020 et vise à répondre aux recommandations émises en 2016 par l’Ordre des Infirmiers et infirmières du Québec, le Collège des médecins du Québec et le Protecteur du citoyen. De plus, il tend, par l’actualisation d’un modèle clinique, à fournir des soins plus adaptés aux besoins des patients de l’Institut. Le plan de transformation qui mettra en œuvre ce projet clinique favorisera la pleine contribution des équipes.

-30-

Source : Renée Fugère, présidente-directrice générale - Institut Philippe-Pinel
Information : Julie Benjamin, responsable du Service des communications de l’Institut, julie.benjamin.ippm@ssss.gouv.qc.ca

Retour