Projet de loi 10 - L'Institut Philippe-Pinel ne serait pas fusionné

10 décembre 2014

Dans le cadre du projet de loi 10, le ministre Gaétan Barrette a annoncé, dans un point de presse, le lundi 1er décembre, que l’Institut Philippe-Pinel de Montréal ferait partie des « institutions isolées non fusionnées par rapport au CISSS ». Au départ, le projet de loi initial n’excluait que quatre hôpitaux « suprarégionaux » ou territoriaux (le Centre hospitalier de l’Université de Montréal, le Centre hospitalier universitaire Saint-Justine, le Centre universitaire de santé McGill et l’Institut de cardiologie de Montréal). Trois établissements se sont ajoutés à ces exclusions, soit : l’Institut Philippe-Pinel de Montréal, le CHU de Québec ainsi que l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

Le projet de loi 10 devrait être adopté au cours des prochaines semaines. Nous vous tiendrons au courant des développements.

Retour