Stage de pédopsychiatrie légale

 

Spécificités du stage

 
À la fin de ce stage optionnel d’une durée de 3 à 6 mois, le résident aura acquis les connaissances académiques et les compétences cliniques requises pour produire une expertise à la demande de la Cour, de la Chambre de la jeunesse (aptitude, responsabilité ou présentencielle). Il pourra poser et justifier succinctement les diagnostics aux axes I et II des patients admis et offrir un traitement approprié. Le résident sera également en mesure d’évaluer et de traiter des patients difficiles et/ou présentant un niveau accru de dangerosité (impulsivité, agressivité, agirs sexuels).
 
De plus, le résident sera appelé à jouer un rôle de leader au sein de l’équipe multidisciplinaire, notamment en donnant les directions cliniques, également en fournissant de l’enseignement au personnel en place de même qu’aux divers intervenants déjà impliqués dans le traitement et/ou le suivi des patients admis à l’unité des adolescents.
 
Enfin, le résident sera appelé, dans certains cas, à communiquer et défendre ses opinions et impressions cliniques devant différents interlocuteurs (collègues, psychoéducateurs, intervenants socials, avocats, juges ou autres).
 
 
Objectifs
 
Voir les objectifs généraux du stage en psychiatrie légale.
 
 
Description des activités cliniques offertes : 
  • Admettre des patients âgés de moins de 18 ans, le plus souvent pour une expertise à la demande de la Cour ou une évaluation du risque de violence à la demande d’un autre centre hospitalier,
  • Installer un plan de traitement pour la durée du séjour hospitalier (environ 2 mois),
  • Recueillir l’information nécessaire à l’évaluation demandée,
  • Rédiger les rapports d’évaluation demandés par la Cour,
  • Rencontrer les familles des patients,
  • Travailler en collaboration avec les Centres jeunesse et la DPJ,
  • Participer à la clinique externe d’évaluation des troubles du comportement (1 à 3 consultations par semaine avec possibilité de suivre certains patients durant une courte période), 
 
Psychiatres supervisant le stage 
  • Dr Louis Morissette, unité F-2 et externe
  • Dr Martin Gignac, unité F-2 et externe